Voici l’épisode 29 du podcast. Il est intitulé : Aller mieux après une rupture : mon plan d’actions.

jaquette de l'épisode 29 aller mieux après une rupture : mon plan d'actions.

Une rupture amoureuse est rarement une partie de plaisir. Que l’on soit quitté.e ou que ce soit nous qui quittions, c’est toujours une étape de vie difficile à traverser.

Et pourtant, on s’en sort et oui, on retombe amoureux quelques temps après. Temps plus ou moins long selon les personnes.

Alors aujourd’hui, j’aimerais vous montrer que l’on peut utiliser cette étape de vie pour évoluer, transformer ce moment négatif en énergie boostante et se servir de cet « échec » pour créer l’espace d’une future réussite.

Voilà mon plan d’attaque en quelque sorte pour transformer cette rupture en véritable cadeau de la vie !

Oui, je sais, si vous êtes en plein dedans, vous devez me prendre pour une folle mais j’assume, l’échec est toujours une possibilité d’amélioration, de compréhension de soi et de positif… Tout dépend de ce que l’on en fait.

Si vous ne me croyez pas, lisez-moi !

Une séparation : 2 possibilités

Si vous vivez une séparation, il y a deux possibilités : soit c’est vous qui quittez, soit vous êtes quitté.e.

Analysons ces deux cas de figure.

C’est vous qui quittez l’autre

Si vous êtes à l’initiative de la rupture, c’est peut-être plus simple car vous avez pris une décision après avoir analysé la situation donc vous savez quelles en sont les raisons. Vous avez donc déjà fait une part du chemin dans la compréhension de l’échec.

Cela ne supprime pas la souffrance.

C’est vrai, même si l’on prend la décision, c’est une période compliquée à traverser (sauf si vous avez rompu après avoir rencontré l’amour de votre vie et que vous filez déjà le parfait amour…).

D’ailleurs, je vous conseille de préparer en amont l’après rupture. Prévenez un.e ami.e et prévoyez d’ores et déjà des activités qui vont vous occuper l’esprit. Peut-être même un voyage pour changer de lieu habituel et casser les routines pendant quelques jours. Cela vous aidera à faire la transition.

C’est l’autre qui vous quitte

Bon, évidemment, dans ce cas, il y a une période éprouvante : le choc de la nouvelle, la tristesse, la solitude, les changements dans le quotidien s’il faut déménager ou gérer le « matériel ».

aller mieux après une rupture ne pas se disputer inutilement

Trouver la force d’aller à l’encontre du laisser-aller ou de l’abattement n’est pas simple mais il va pourtant falloir.

Je ne vais pas vous seriner qu’avec le temps… et pourtant, le temps qui va coulait sous les ponts (et ailleurs 😊) aide, c’est un fait.

Arrive un moment où l’on est capable de regarder avec objectivité la relation et son histoire pour comprendre, prendre du recul et analyser plus sereinement et objectivement les causes de la rupture.

Aller mieux après une rupture : plan d’actions

Dans tous les cas, voici ce qu’il faut faire (d’après moi) pour construire du positif sur les ruines de cette relation.

Il est possible, en effet, de le vivre comme une expérience et une chance d’amélioration de soi à condition d’analyser ce qui s’est passé et d’en tirer des enseignements pour la suite.

Cessez d’être sur répondeur automatique

Que diriez-vous d’un ami qui vous ressasse les mêmes histoires au sujet de sa rupture amoureuse à chaque fois que vous le voyez ?

Et oui, au bout d’un moment, c’est pénible. Alors ne faites pas pareil !

Ne vous inquiétez pas, c’est normal au début, mais honnêtement, au bout de 2 semaines, il ne faut en parler qu’à une seule personne, votre meilleur complice. C’est tout.

L’objectif pour aller mieux après une rupture est tout de même, ne l’oubliez pas, de parvenir à ne plus en parler !

Arrêtez d’accuser l’autre de tous les maux

Même si, selon vous, la faute incombe à l’autre, vous ne gagnerez rien de bon à ne pas être plus pondéré.e et un minimum partial.e.

D’ailleurs, soyons clair, prouver que votre ex a tort ne va pas vous permettre d’aller mieux après la rupture. Vous essayez de soulager votre blessure d’égo mais ce n’est pas la meilleure solution.

Certaines personnes critiquent tellement leur ex, qu’on finit par avoir envie de leur demander ce qu’il fichait avec un tel personnage !

Et cela se retourne contre la personne qui accuse car on a l’impression qu’elle restait par dépit ou qu’elle enfonce l’autre exprès maintenant que la relation est terminée.

Elle a vraiment l’air idiot d’avoir choisi un tel partenaire ! Évitez de vous ridiculiser.

Arrêtez de le surveiller ou d’attendre de ses nouvelles

Cela ne sert à rien de la « fliquer »votre ex en regardant à quelle heure il/elle s’est connecté.e pour la dernière fois, en allant sur ses réseaux sociaux pour savoir où il sort, qui il voit… Vous vous faites du mal pour rien.

On peut même dire que vous auto-entretenez votre blessure.

Réfléchissez à ce que vous diriez à votre meilleur.e ami.e et appliquez à vous-même les bons conseils que vous donneriez aux autres.

aller mieux après une rupture ne pas surveiller son ex

Prenez votre part de responsabilité

En effet, vous êtes en partie responsable de ce qui arrive (mais pas coupable).

Pour aller mieux après une rupture, il ne faut pas se culpabiliser. Vous avez fait du mieux que vous pouviez avec qui vous étiez à ce moment-là donc il n’y a pas eu faute. Mais il ne faut pas non plus se dédouaner de toute erreur !

Prendre sa part de responsabilité, c’est accepter que pour réussir une relation, il faut être deux et bien pour la rater, c’est pareil !

Faites un bilan de vous à vous avec le plus d’objectivité possible.

Cela vous permettra de ne pas refaire les mêmes erreurs la prochaine fois.

Si vous ne faites pas ce travail, vous passez à côté de possibles améliorations et vous prenez le risque de revivre encore et encore la même problématique dans vos relations futures.

Voici quelques questions pour vous aider dans votre démarche de compréhension :

  • Qu’est-ce qui dans votre comportement a incité l’autre à agir ainsi ? À se sentir permis de vous traiter ainsi ?
  • Que vous reproche l’autre ? Cherchez dans quelle mesure il a raison.
  • Que reprochiez-vous à votre partenaire ? Dans quelle mesure avez-vous vous aussi cette problématique ? Que peut vous apprendre sur vous-même le reproche que vous avez adressé à l’autre ?
  • Quels besoins n’étaient pas comblés chez vous lors de cette relation ?
  • Quelles étaient les valeurs qui entraient en conflit dans vos oppositions ?

Attention, cela n’enlève en rien l’estime de vous-mêmes : vous êtes ce que vous êtes. Ayez confiance en vous mais il est vrai que l’on peut entendre les reproches comme une incitation à progresser.

Occupez-vous de vous !

aller mieux après une rupture : prendre soin de soi

Vous allez vivre des étapes qui sont bien connues : choc, déni, colère, abattement, sevrage et reconstruction.

Il faut bien l’admettre, surtout lors d’une rupture amoureuse, on ne passe pas d’une phase à l’autre mais souvent, tout se mélange dans une même journée.

Tout d’abord, le choc s’incarne c’est-à-dire que votre corps réagit : tristesse, larmes, estomac coupé…

Puis la colère se manifeste : cri, envie de frapper…

Veillez à être entouré.e de personnes bienveillantes pendant ces étapes car il se peut que vous ne fassiez des choses que vous regretterez ensuite… comme appeler votre ex et l’insulter, mettre toutes ses affaires dehors…

Non seulement, c’est inutile mais une fois passée la crise, cela fera du mal à votre égo.

L’abattement est aussi une phase difficile à vivre car vous vous repliez sur vous-même, vous êtes en mode « dépression ». Entourez-vous façon cocooning : vous avez besoin de soutien.

Si vraiment vous sombrez dans la dépression, faites-vous aider d’un professionnel.

Sinon, accueillez puis laissez passer. Acceptez de vivre cette étape aussi difficile soit-elle.

La phase de reconstruction : passer à l’action

Quel que soit ce que vous allez faire, faites-le pour vous et pour votre bien-être.

Rappelez-vous que la plus belle (et la plus durable) des relations d’amour, c’est celle que vous avez avec vous-même alors chérissez-vous !

Parfois, s’aimer, c’est accepter de se regarder en face et d’accueillir les critiques constructives. Ce que vous voulez, c’est que cette rupture « serve » à quelque chose.

Tirez les conclusions des analyses précédentes et rédigez une liste d’étapes pour aller mieux.

Je vais vous donner des idées mais vous devez comprendre que cette liste ne peut qu’être personnelle car elle doit correspondre à votre personnalité et vos besoins.

Enfin plutôt que des idées, je vais vous poser des questions et selon vos réponses, vous pourrez déterminer quelles actions vous seront les plus bénéfiques !

  • Qu’aviez-vous l’impression de ne pas pouvoir faire à cause du couple ?

En fait, on est bien d’accord, vous auriez pu le faire mais vous n’avez pas osé. Un voyage ? Une activité ? Voir certains amis ?…

Et bien, c’est le moment puisque vous êtes célibataire, vous êtes libre de changer la déco de votre appart, d’acheter ce tableau qui ne lui plaisait pas, de changer le lit de place, de vous couper les cheveux…

Vous avez compris le principe ?

  • Qu’avez-vous envie de faire pour rencontrer des gens nouveaux ?

Une rupture est l’occasion de renouveler son cercle d’amis et aussi, de faire des rencontres dans des domaines qui sont importants pour vous. Voici quelques exemples : prendre des cours de dessins, de peinture, de poterie, de jardinage, devenir membre d’une organisation caritative.

  • Y a-t-il des projets que vous aviez abandonnés ou jamais mis en place ?

C’est le moment de vous demander si, plus jeune, vous aviez des rêves et de vous lancer !

  • Est-ce qu’un changement physique vous ferez du bien ?

Souvent, les femmes s’offrent une nouvelle coupe de cheveux. Si nous le faisons, c’est parce que nous en avons besoin ! Cela peut faire du bien de renouveler sa garde-robe, de se faire masser, de débuter le sport…

  • Avez-vous besoin de conseils pour gérer les conflits ?

La découverte de la Communication Non Violente m’a beaucoup aidé pour gérer les conversations difficiles pas seulement au sein du couple d’ailleurs mais dans tous les domaines de ma vie : au travail, avec le voisinage, avec mon fils…

aller mieux après une rupture mieux gérer les conflits
  • Avez-vous besoin de vous recentrer et de vous apaiser ?

Avez-vous pensé au cours de yoga ? À la méditation ?

Combien de temps faut-il pour aller mieux après une rupture ?

Aucune idée. Il y a tellement de paramètres à prendre en compte.

Cela dépend en particulier de ce que l’on entend par « aller mieux ». Est-ce ne plus pleurer ? Ne plus être triste ? Ou carrément être prêt.e pour une nouvelle relation ?

Je ne sais pas combien de temps cela va vous prendre mais je peux vous dire que cette période, aussi douloureuse soit-elle, pourra bientôt être considérée comme votre « chance » : la chance d’être vous-même, de faire ce qui vous tient à cœur, de progresser dans votre développement personnel…

Aller mieux après une rupture : aller de l’avant

À un moment, vous serez prêt.e pour véritablement passer à autre chose en l’occurrence, vous reviendrez à votre quotidien sans penser à votre ancienne relation et au bout d’un moment, vous serez prêt.e pour une nouvelle rencontre.

C’est à ce moment-là que vous pourrez lire ces articles du blog :

Faites en sorte que l’amour vous trouve !

Comment trouver l’amour et le garder !

Langagez-vous en amour !

Langagez-vous en amour ! (2ème partie) : Parlez-vous suffisamment girafe pour être heureux en couple ?

Et ils vécurent heureux… en couple ou séparés.

Comment mieux communiquer dans son couple : les incontournables à connaître absolument !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !
%d blogueurs aiment cette page :