Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast. Il s’intitule : « Mon partenaire m’a blessée : comment réagir ? »

mon partenaire m'a blessée, comment réagir ? titre de l'épisode 52 du podcast

Il arrive, même dans les couples les plus unis et les plus harmonieux, qu’un propos ou qu’une action de l’autre nous affecte.

Comment accueillir cette émotion et que faire ensuite ?

Voici quelques conseils pour mieux gérer la situation.

Étape 1 : se recentrer sur soi

Respirez profondément.

Ne réagissez pas à chaud car vous risquez de regretter vos propos.

Éloignez-vous si c’est possible.

Prenez le temps d’accueillir ce qui est en train de se dérouler en vous.

Analysez ce qui vous perturbe.

L’autre est un bon « entraineur » c’est-à-dire une personne qui vient juste appuyer sur la blessure dont vous avez besoin de prendre conscience pour vous en occuper en profondeur.

Pour comprendre pourquoi vous êtes à ce point touchée, posez-vous des questions :

  • Quelles sont vos émotions ?
  • Que ressentez-vous dans votre corps ?
  • Pourquoi cela vous blesse-t-il ?
  • Qu’est-ce que cela vient titiller ?
  • Qu’est-ce que se cache derrière le fait d’être blessée ?
mon partenaire m'a blessée : que puis-je faire ?

Étape 2 : être au clair avec soi-même

Faites preuve d’honnêteté afin de définir clairement ce que vous pensez vraiment de la situation et ce que vous allez faire à présent.

Est-ce que c’est important pour vous d’en reparler ou pas avec votre conjoint ?

Est-ce que, objectivement, votre conjoint a dit quelque chose de blessant ou est-ce que c’est vous qui êtes blessée parce que cela vient toucher une ancienne blessure ?

Devez-vous vous occuper de cette blessure ?

Étape 3 : s’occuper de soi

Si vous vous rendez compte que l’autre n’a pas voulu vous faire un reproche ou être blessant mais que vous vous êtes sentie attaquée à cause d’une ancienne blessure non guérie alors engagez un travail sur vous.

Vous allez peut-être vous rendre compte qu’il n’y avait pas lieu d’être à ce point blessée et que vous n’avez plus rien à faire, ni en parler, ni y réfléchir car vous êtes alignée avec le fait que c’était une réaction disproportionnée.

Les abonnés à la newsletter ont reçu un complément à cet article afin d’approfondir ce « travail » de clarté sur soi et de recentrage.
Je t’invite donc à t’abonner toi aussi pour recevoir toutes les astuces exclusives que j’offre !

Pour cela, remplis l’encart juste après l’article. 👇

Étape 4 : en parler avec votre conjoint

Si vous décidez qu’il est nécessaire pour vous d’en parler avec votre partenaire, il va falloir réfléchir à ce que vous souhaitez dire et comment.

N’attendez pas trop longtemps tout de même (une semaine me semble être le maximum) sinon cela n’aurait plus d’effet.

Je vous conseille de préparer l’intervention avec la méthode de la communication bienveillante qui contient 4 points.

citation de Nelson Mandela pour l'épisode 52 : mon partenaire m'a blessée : comment réagir ?

Veillez à bien suivre les 4 étapes surtout si cette conversation vous met mal à l’aise.

#1 Partez de l’observation de la situation lors de laquelle vous vous êtes sentie blessée.

Rappelez les faits objectivement, de façon neutre, sans formuler de jugement ni d’évaluation.

Redites les propos échangés.

C’est à la fin de cette partie que votre partenaire va être tenté de prendre la parole.

Demandez-lui de vous laisser poursuivre et rassurez-le en lui précisant qu’il aura tout le temps nécessaire pour vous répondre.

#2 Ensuite, exprimez les effets que cette situation a provoqué en vous, ce qu’elle vous a fait vivre.

Partagez ce que vous ressentez en termes de sentiments et d’émotions.

Vous pouvez, pour aborder ce point, demander à votre partenaire ce qu’il en pense :

« Que crois-tu que cela me fait quand je me sens… ?»

« Que ressentirais-tu si tu étais à ma place ? »

Vous pouvez aussi, si besoin, l’interroger pour savoir si un jour vous avez eu, envers lui, le comportement qu’il a eu envers vous.

#3 Puis, vous pouvez exprimer les besoins qui sont les vôtres et qui ont généré vos sentiments.

En effet, ce sont des besoins non nourris et non satisfaits qui sont à l’origine des émotions que vous avez vécues.

#4 Enfin, exprimez à votre interlocuteur une demande claire, positive et négociable qui contribuerait à rétablir votre bien-être.

Vous devez avoir suffisamment clarifié la situation pour ne pas manifester d’exigence qui ôterait à l’autre sa liberté de réponse.

Il s’agit de « négocier » une façon de faire qui conviennent aux deux.

Comment savoir que c’est le bon moment pour parler à votre partenaire ?

Attendez que la partie en vous qui veut critiquer et se plaindre se soit calmée.

Vous devez être dans l’intention d’améliorer la relation et non dans les reproches.

Tant que vous n’avez pas apaisé vos ressentiments face aux mots de votre partenaire, ne provoquez pas de discussion.

Vous devez aussi vous assurer que votre compagnon accepte la discussion.

Débutez toujours par une phrase du type :

« J’ai besoin de discuter/de te parler de quelque chose, est-ce que c’est ok pour toi maintenant ou est-ce que tu préfères à un autre moment ? »

Montrer l’exemple

Si votre partenaire a tendance à s’énerver facilement, voici quelques conseils pour essayer de faire en sorte que cela s’amenuise.

Tout d’abord, montrez l’exemple en ne vous énervant pas.

Si vous avez besoin de conseils pour ne pas vous énerver, vous pouvez écouter cet épisode : Moins s’énerver en amour.

Quand vous avez une discussion un peu tendue mais qui ne dégénère pas en énervement, envoyez des « messages subliminaux » en disant par exemple :

« C’est génial d’avoir pu résoudre ce problème de façon sereine. »

« Je suis contente de discuter de façon apaisée de cette situation et d’avoir réussi à trouver une solution ensemble. »

Mon partenaire m’a blessée : conclusion

Ne restez pas avec un poids sur le cœur : si vous avez été blessée, vous devez vous « occuper » de vous.

Tout d’abord, accueillez vos ressentis.

Puis, réfléchissez aux causes de votre émotion : est-ce que les propos ou les actions de votre partenaire étaient blessants ou est-ce que cela est venu réveiller une ancienne blessure ?

Déterminez ensuite s’il est souhaitable d’en discuter ou d’y réfléchir seule.

Enfin, engagez le dialogue si nécessaire en suivant les 4 étapes de la communication bienveillante.

Surtout, n’accumulez pas du ressentiment envers votre partenaire sans en parler ou sans un tête-à-tête sérieux avec vous-même.

Les querelles laissent des cicatrices chez les deux protagonistes mais ne rien dire de ce que l’on pense pour éviter une querelle (ou une discussion orageuse) laisse aussi des cicatrices profondes chez celui qui passe sous silence ses besoin(s).

Si cet épisode vous a été utile, vous apprécierez très certainement celui-ci : Comment réagir quand mon partenaire s’énerve ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

   Voulez-vous recevoir les bonus exclusifs?