jaquette de l'article

Ma plus grosse hantise au restaurant : découvrir la carte et me rendre compte que plusieurs plats me plaisent. 🤨

Ne pas savoir quoi choisir.

Prendre du temps alors que les autres convives s’impatientent.

Sentir que le serveur jette des coups d’œil à la table et va bientôt venir.

Enfin, me décider, après de nombreuses réflexions.

Et entendre le serveur me répondre : « Désolé, il n’y en a plus ce soir ! » 😅

Pour vous aussi, certains choix sont difficiles ?

Vous avez parfois du mal à déterminer ce qui sera le mieux pour vous ?

Savoir ce que vous voulez vraiment n’est pas automatique ?

Pas d’inquiétude !

Voici mes 10 astuces pour prendre de meilleures décisions, plus rapidement et de façon alignée à vos besoins et vos désirs.

un homme se pose trop de questions et ne peut pas faire de choix.

Savoir ce que je veux : connaître mes valeurs, mes besoins et mes désirs

Il sera beaucoup plus facile de prendre des décisions alignées si vous vous connaissez.

Pour cela, vous devez commencer par déterminer vos valeurs.

Si vous souhaitez effectuer un travail approfondi au sujet de vos valeurs, j’offre aux abonnés un accompagnement pas-à-pas dans un e-book spécifique.

Il suffit de vous abonner !

e-book intitulé mes valeurs pour mieux me connaître cadeau avec l'article pour les abonnés

Puis, vous pourrez déterminer quels sont vos besoins actuels pour être satisfait de votre vie.

Posez-vous des questions :

  • Que vous manque-t-il pour être heureux.se ?
  • De quoi avez-vous besoin pour vous sentir pleinement épanoui.e dans votre existence ?

Enfin, en lien avec vos valeurs intimes et vos besoins actuels, vous serez capable de définir vos désirs les plus profonds.

Si je reprends l’exemple de l’introduction, il aurait été plus facile pour moi d’effectuer mon choix de repas si j’avais déterminé qu’actuellement, j’ai besoin d’améliorer ma santé en mangeant davantage de légumes et moins de gras et si j’avais à cœur de jouer un rôle dans l’écologie en mangeant plus souvent végétarien.

Si, au contraire, ce qui importe pour moi, c’est de passer un moment convivial avec mes amis en mangeant ce que je ne sais pas cuisiner ou ce qui sera pour moi une découverte car cela correspond une de mes valeurs (expérience, aventure, apprentissage…) bien évidemment, mon choix est se portera vers le plat inconnu sur la carte.

Si le plus important pour moi est d’éviter de perdre mon temps en réflexion inutile (valeur = efficacité), je sais que la prochaine fois, quand le serveur apportera la carte, je lui demanderai tout de suite si un ou plusieurs plats sont impossibles à choisir ce jour-là !

Vous voyez : déterminer vos valeurs, vos besoins et vos désirs vous apportera de la clarté !

Savoir ce que je veux : déterminer les possibilités

Parfois, il est difficile d’effectuer un choix tout simplement parce que nous ne connaissons pas toutes les possibilités.

Par exemple, au moment stratégique de leur orientation, les élèves doivent faire un choix de filière mais comment s’y prendre quand on ne connaît pas toutes les filières (générale, technologique ou professionnelle) possibles ?

C’est pourquoi je vous conseille vivement d’établir la liste de toutes vos possibilités afin d’y voir clair déjà sur l’étendue des choix à votre disposition.

Savoir ce que je veux : réfléchir à plusieurs

Quand nous sommes vraiment dans l’indécision la plus totale, nous pouvons (devons ?) nous faire aider.

Alors, osez poser des questions autour de vous à des membres de votre famille, à vos amis…

Investissez dans un coaching si le choix est très impactant pour votre vie ou si c’est beaucoup trop personnel pour être partagé avec une connaissance.

Savoir ce que je veux : se connecter à ses émotions

Voilà une méthode que l’on n’utilise pas assez et qui pourtant fonctionne merveilleusement bien.

Il s’agit de vous poser des questions alors que vous êtes au calme, sans bruit, dans une position confortable et d’écouter ce que vous dit ton corps.

Soyez attentif/ve à ce que vous ressentez devant tel ou tel choix :

  • Qu’est-ce que cela vous fait physiquement ?
  • Comment votre corps est-il impacté face à tel ou tel choix ?
  • Est-ce que cela vous donne envie de sourire ou vous laisse indifférent ?
  • Quel est celui qui vous donne de l’énergie et de l’enthousiasme ?

Vous pouvez aussi utiliser la technique de la visualisation pour connaître vos ressentis.

Imaginez-vous dans la situation qu’implique votre choix puis analysez vos ressentis.

Pour que ce soit efficace, il faut passer du temps (au moins 15 minutes) à construire la visuation de façon à la vivre intensément.

En vous connectant à ce qui se passe au niveau physique et au niveau émotionnel, vous aurez un bon aperçu de ce qui se passera en vous si vous effectuez ce choix-là.

Savoir ce que je veux : utiliser la méthode de Yvonne Oswald

Dans son ouvrage Le pouvoir des mots, elle explique ce qu’elle nomme « l’échelle de un à dix ».

Elle se pose une alternative : « aller à la piscine ou faire les magasins » puis, elle répond le plus vite possible, sans réflexion, avec des chiffres de 1 à 10.

Qu’est-ce qui me fera du bien ? Nager : 7 ou faire des achats : 3.

Elle affirme qu’elle fait exactement pareil pour les questions importantes :

« Plus vous répondez rapidement à la question, plus vous pouvez vous fier à la réponse. Il s’agit simplement de garder à l’esprit qu’une réponse de cinq ou moins est toujours négative. »

Le plus important dans cette méthode est de ne pas trop réfléchir avant de donner la note et de réfléchir après à ce que cela signifie sur vous.

Qu'il est difficile de faire un choix !

Savoir pourquoi je ne parviens pas à effectuer un choix

Le fait de ne pas parvenir à savoir ce que vous voulez est très certainement révélateur.

Vous devriez vous pencher dessus, non ?

Je vous propose donc de débusquer vos blocages et vos peurs et surtout d’être honnête envers vous-même.

Je reste persuadée que souvent on sait très bien ce que nous voulons mais on a peur de se l’avouer et de l’avouer aux autres. On préfère jouer la facilité quitte à se renier.

Parfois, nous savons très bien ce que nous voulons mais nous avons peur de la suite ou nous ne voulons pas en payer le prix.

Par exemple, cela fait plusieurs mois que vous hésitez entre quitter votre conjoint ou rester mais, au fond, vous savez bien qu’il ne correspond plus à ce que vous souhaitez vivre. Seulement, il est trop difficile de prendre le risque d’être célibataire longtemps. Vous avez peur que, lui, retrouve une femme rapidement. Du coup, vous préférez rester dans ce couple qui ne vous épanouit plus.

C’est cela ne pas vouloir payer le prix d’un choix.

Vous vous voilez la face. Vous n’êtes pas honnête envers vous-même et par-dessous tout, vous ne vous faites pas du bien.

Dépassez vos blocages, osez vous choisir en priorité et vous offrir le bonheur que vous méritez, vous libérera.

Ne restez pas dans l’indécision car le plus grand risque que vous encourez est le regret d’avoir perdu votre temps et d’être passé.e à côté de vos rêves !

Savoir ce que je veux : demander une réponse à l’Univers.

J’appelle « Univers » ce que vous pouvez nommer Dieu, le hasard, votre Ange Gardien, la Source… selon vos croyances, votre foi et votre spiritualité.

Le principe de la demande à l’Univers est simple mais il faut parfois être un peu patient.e !

Vous posez une question puis vous attendez une réponse qui se manifestera par une synchronicité révélatrice ou une phrase qui va créer un déclic en vous.

Cette phrase peut se trouver sur une affiche publicitaire, dans un film, dans la bouche d’une personne…

C’est à vous d’analyser ce qui va se passer dans les jours qui suivent votre demande.

Il faut être très attentif.ve à votre environnement dans les jours qui suivent la demande.

Souvent, la réponse est à « lire » dans quelque chose de très inhabituelle. Par exemple, la réponse vient à travers un objet que vous retrouvez chez vous.

Savoir ce que je veux : laisser faire le hasard

Et pourquoi pas après tout, quand faire un choix est vraiment trop difficile.

Cela peut paraître absurde surtout pour les grandes décisions mais en fait, personnellement, même pour des choix aux conséquences importantes, je me dis que cela peut être une solution de s’en remettre à un coup de dés, à une pièce de monnaie ou à un tirage de cartes !

et pourquoi ne pas s'en remettre au hasard quand on ne sait pas ce que l'on veut

Je ne parviens vraiment pas à savoir ce que je veux !

Si vous ne parvenez pas à savoir ce que vous voulez, établissez déjà la liste de tout ce que vous ne voulez pas ou plus… cela vous aidera déjà à y voir plus clair !

Peut-être qu’à la fin de cette réflexion, il ne restera plus qu’une seule solution !

au secours je tergiverse et je ne parviens pas à faire un choix clair !

Si tu ne peux pas choisir, reste chez toi !

  • Si tu ne sais pas quel film aller voir au cinéma, n’y va pas !
  • Tu hésites entre la petite robe bleue et la jupe rose ? Alors n’achète rien ! Puis attends d’avoir un vrai coup de cœur pour un habit qui te plaira vraiment et que tu porteras ensuite pendant des années.
  • Tu ne sais pas si tu préfères Paul ou Jacques pour passer la soirée, c’est sans doute que ni l’un ni l’autre n’est fait pour toi. Reste chez toi !

C’est un peu radical, je sais, mais il fallait que quelqu’un vous le dise, non ?

  • Cela fait des années que tu essaies, en vain, de perdre 5 kilos. La culpabilité te ronge. Tu ne sais plus quel nouveau régime tenter ? Et si tu arrêtais une bonne fois pour toutes d’essayer de perdre ces kilos ! Accepte-toi tel.le que tu es et arrête de te prendre la tête pour choisir une crème, un aliment, un coaching régime…

Lisez cet article si vous voulez vous convaincre de la justesse de mon propos : Si vous saviez comme je les regrette mes petits kilos en trop !

comment choisir ?

Savoir ce que je veux : je prends ma vie en main

Alors y voyez-vous un peu plus clair ?

Chacune de ces méthodes peut être cumulée aux autres pour effectuer votre choix.

Et si vous avez encore besoin d’aide : vous pouvez découvrir mes 15 méthodes pour prendre une décision.

le seul choix est l'absence de choix : citation d'Amélie Nothomb
Si vous avez aimé cet article, partagez-le !
%d blogueurs aiment cette page :