Cet article participe à l’évènement “Votre formule gagnante pour sortir d’un conflit » du blog Saines Habitudes de vie. 

J’aime beaucoup ce blog car il contient plein d’astuces intéressantes. Voici l’article que je préfère : Nous avons toujours le choix.

Pour répondre à la thématique proposée par cet événement inter-blogueurs, j’ai eu envie de réfléchir à la notion de « conflit intérieur ».

Comment ne plus se prendre la tête avec un conflit intérieur ?

Qu’est-ce qu’un « conflit intérieur » ?

Selon moi, nous sommes en conflit intérieur quand nos actions ne correspondent pas à nos envies ou nos pensées.

Il y a donc un antagonisme en nous.

Le plus souvent, il s’agit d’un décalage entre nos actes et nos désirs.

Par exemples :

  • Quand nous ne sommes pas alignés avec nos valeurs et nos besoins.
  • Quand nous sommes dans l’indécision.
  • Quand on abandonne un projet alors qu’on aurait souhaité réussir.
  • Quand nous procrastinons.

Vous vous étiez promis de ne plus vous énerver mais voilà, ce matin, vous avez levé le ton… 😥

Vous êtes un être humain !

De plus, ce n’est pas parce que vous décidez quelque chose qu’automatiquement cela se met en place naturellement dans votre quotidien.

C’est dommage, c’est vrai mais nous devons l’accepter et en prendre conscience.

Il n’est pas si facile de vivre sans conflit intérieur.

Alors que faire pour « limiter les dégâts » ?

Comment gérer un conflit intérieur ?

Relativiser

Nous sommes humains !

Vous avez le choix entre vous dire :

  • que l’imperfection est notre lot à tous et donc qu’il nous faut accepter nos « défauts »

ou

  • que nous sommes parfaits ainsi et que si nous manquons parfois de cohérence, c’est qu’il y a une raison parfaite ! 

Dans les 2 cas, tout va bien alors relativisez ! 😊

En faire un apprentissage

Déceler un conflit intérieur permet de mettre à jour une ambivalence dans nos désirs ou dans nos besoins.

Le mieux est d’en profiter pour mieux se comprendre :

  • Qu’est-ce qui se joue en moi en ce moment ?
  • Quelle est la raison de cette dichotomie ?
  • Pourquoi est-ce que je ne parviens pas à faire un choix ?
  • Pourquoi est-ce que je vais à l’encontre d’une de mes décisions ?
  • Pourquoi est-ce que je ne respecte pas un de mes désirs ?

Mieux définir nos besoins réels

Je pense que les reproches que nous faisons à une autre personne sont en fait les échos de nos besoins non satisfaits.

Du coup, ce que l’on se reproche à soi-même, c’est le fait de ne pas être capable de répondre à ses propres besoins, non ?

Il est donc possible de dépasser le conflit intérieur pour déterminer quels sont les besoins essentiels pour nous dont nous ne nous préoccupons pas suffisamment en ce moment.

Voici un exemple pour mieux comprendre.

Je peux décider de mieux me nourrir mais, en même temps, je dois respecter aussi mon besoin de participer à des apéros dînatoires avec mon groupe d’amis. Du coup, je peux m’adapter en me disant que je mangerai tous les jours sainement sauf le samedi soir où je profiterai plutôt de l’ambiance et de la convivialité pour me ressourcer sans me prendre la tête avec la nourriture !

moment de convivialité : apéro entre amis ! ce n'est pas le moment d'un conflit intérieur sur la nourriture !

Si vous avez besoin d’aide pour prendre des décisions, voici un article qui va vous plaire : Au secours : je ne parviens pas à savoir ce que je veux !

Se poser les bonnes questions

Souvent, nous sommes en conflit intérieur avec nous-mêmes car nous avons agi contre nos propres intérêts.

Par exemple, lorsque nous souhaitons mettre de l’argent de côté pour nos vacances mais que nous avons craqué pour une nouvelle paire de chaussures !

En fait, notre plus gros problème est que nous ne prenons pas le temps de la réflexion en amont.

Parce que soyons honnête, si nous n’avions pas suivi notre mode automatique, si nous avions fait une mini-pause pour nous poser la question de ce qui était le plus important pour nous, nous n’aurions pas dépenser en 2 min 30 l’équivalent de 2 nuits d’hôtel à Barcelone, n’est-ce pas ?

Prenez donc l’habitude de faire un break de quelques secondes pour vous poser ces questions :

  • Qu’est-ce que je veux vraiment ?
  • Qu’est-ce qui est important pour moi ?
  • Qu’est-ce qui résonne en moi ?
  • Qu’est-ce qui me crée le plus de joie et d’enthousiasme ?

Écoutez-vous davantage !

Écoutez-vous davantage pour résoudre vos conflits intérieurs !

Ce n’est pas le tout de se poser les bonnes questions.

Encore faut-il écouter (et respecter) nos réponses !

Conflit intérieur : la formule gagnante pour en sortir !

Voici les étapes pour mieux gérer un conflit intérieur :

  • Mettre de la conscience sur nos dissonances
  • Relativiser
  • Se poser les bonnes questions
  • Avoir l’intention de positiver notre contradiction interne pour en faire un apprentissage

S’abonner ? Pas s’abonner ? Résolvez déjà un 1er conflit en vous abonnant ! 😅

Vous recevrez tous les bonus !

Il suffit de remplir cet encart. 👇

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

   Voulez-vous recevoir les bonus exclusifs?