Voici l’épisode 11 du podcast.

Il fait partie des documents du Mois de la Réussite, une mini-formation que j’offre aux abonnés.

Jaquette de l'episode 11 du podcast : fabriquer un tableau de visualisation : mon accompagnement en 3 etapes

Une amie m’a dit il y a quelques jours que le vision-board, tableau de visualisation in french, permet de développer une vision claire et puissante et de rester motivé pour donner vie à cette vision.

D’après elle, fabriquer un tableau de visualisation est un outil incroyable pour réussir ses projets.

Vous vous doutez bien que le mot « réussir » m’a immédiatement fait réagir et je me suis attelée à la tâche pour créer le mien.

J’avoue, je n’en avais jamais fait (Shame on me).

Et vous, savez-vous ce qu’est un tableau de visualisation ou tableau créatif ? Souhaitez-vous savoir faire ?

Ça vous dit ? Alors, c’est parti !

C’est quoi un tableau de visualisation ?

C’est un tableau physique ou digital sur lequel on affiche des images, des photos, des citations inspirantes de ce que l’on veut concrétiser dans sa vie. Il permet de visualiser nos projets et nos désirs.

tableau de visualisation avec marque dessus vision

Une vision est une perspective large qui va permettre d’avoir une vue d’ensemble pour savoir où vous souhaitez aller. C’est un objectif à grande échelle.

Et pourquoi je mettrai ça en place moi ?

Franchement, faire du « découpage-collage » ne faisait pas vraiment partie de mes actions prioritaires cette semaine mais j’avoue, je veux bien essayer ce que l’on me propose : si cela fonctionne pour d’autre, cela peut fonctionner pour moi aussi.

Alors pourquoi pas ?

Puis cela m’a semblé assez logique que pour réussir un projet, il vaut mieux que celui-ci s’inscrive dans une vision d’ensemble de ce que vous voulez vivre à moyen ou long terme. Ainsi, vous savez pourquoi vous le mettez en place et pourquoi il est important pour vous de l’achever.

Cela aide à agir en conscience et apporte de la clarté.

De plus, votre vision va vous aider à définir vos sous-objectifs et à prioriser vos actions. Même si vous ne savez pas encore comment parvenir à votre rêve, vous le gardez en ligne d’horizon. Toutes vos actions doivent donc être orientées vers ce super-objectif, ce que l’on nomme un but.

Au lieu d’agir au jour le jour, vous organisez et priorisez toutes vos actions en tenant compte de votre perspective à long terme.

un homme monte un escalier : il sait ou il va car il a construit son tableau de visualisation

Est-ce fait pour moi ?

Si vous avez des difficultés à maintenir votre cap sur vos objectifs et à rester focus avec énergie et volonté alors le tableau créatif positif devrait vous aider.

Construire un tableau de visualisation aura plusieurs avantages comme :

  • Trouver votre but général et définir vos objectifs intermédiaires
  • Développer un état d’esprit positif et optimiste
  • Ancrer vos désirs en vous par la visualisation récurrente
  • Conserver vos objectifs en ligne de mire pour activer votre motivation et développer votre persévérance pour prendre le temps un peu chaque jour d’agir et de progresser.

Franchement, tous ces bénéfices valent bien la petite heure que cela va vous prendre d’en construire un simple pour débuter !

Comment fabriquer un tableau de visualisation ?

1ère étape : préparation et réflexion

Si vous savez où vous allez, passez directement au point suivant.

Mais si vous êtes comme la plupart des personnes (moi y compris), il vous est un peu (voire très) difficile de savoir qui vous êtes vraiment, ce que vous voulez ou quelle vie vous souhaitez. Du coup, il est parfois complexe de faire des choix et de vous y tenir puisque vous naviguez à vue.

Pourtant, déterminer ce que vous voulez en accord avec qui vous êtes est une étape incontournable.

En plus, désirer changer est sans doute la chose la mieux partagée chez les humains mais savoir exactement ce que l’on veut et comprendre qu’il va falloir passer à l’action pour avoir ce que l’on veut, là déjà, c’est moins courant…

Vous commencez à comprendre en quoi le tableau de visualisation peut être un outil précieux ?

Bon alors du coup, on fait quoi ?

Pas le choix, il va falloir se poser et y réfléchir un peu (mais ne vous inquiétez pas, je vais vous aider 😊).

Aide pour la réflexion

Voici déjà des thèmes sur lesquels peut porter votre réflexion :

  • Vos activités hebdomadaires et vos passions
  • Le domaine professionnel (métier, carrière, rémunération, projet, évolution…)
  • Les objets/maisons que vous souhaitez acquérir
  • Le domaine privé (vie familiale, amoureuse, amicale…)
  • Votre épanouissement personnel (bien-être, connaissance de soi, spiritualité…)
  • Les personnes qui vous inspirent

La clé d’un tableau de visualisation efficace est le choix des bons objectifs. Cela passe nécessairement par une introspection. Et pour cela, rien de mieux que de répondre à des questions de connaissance de soi !

C’est pourquoi je vous propose ces exercices progressifs.

  1. Décrivez votre journée idéale sans vous limiter. Où habiteriez-vous ? Quel serait votre travail ? Quelles seraient vos activités de loisir ? Comment vivriez-vous ?
  2. Puis essayez de vous projeter de façon plus réaliste : que souhaitez-vous être ? Avoir ? Faire ? Dans 1 an ? Puis dans 3 ans ? Dans 5 ans ?
  3. Pour les plus téméraires (et les moins sensibles), vous pouvez imaginer le jour de votre enterrement : quels sont les accomplissements que vous souhaitez avoir faits ? De quoi serez-vous fier ? Que voulez-vous que l’on dise de vous ?
  4. Vous pouvez aussi répondre à quelques questions de cette liste :
  • Quelles sont vos envies de projets ou de changements ?
  • Qu’est-ce que vous repoussez depuis un bon moment mais que vous rêvez d’accomplir ?
  • Quelles sont les citations ou les phrases clés en ce moment ?
  • De quoi avez-vous besoin pour vous sentir au top ?
  • De qui avez-vous envie de vous entourer ?
  • Qu’est-ce qui pourrait vous aider à être encore plus épanoui ?
  • Quelles étaient vos bonnes résolutions cette année ?
  • Imaginez-vous en décembre 2022 : qu’aimeriez-vous pouvoir dire sur vous-même au prochain bilan de fin d’année ?

Choix des objectifs

À partir des réponses aux exercices précédents, vous allez déterminer vos objectifs principaux.

Quelles sont vos priorités ? Qu’est-ce qui est important pour vous ? Que voulez-vous réussir ?

Vous n’y parvenez pas ? Faites simple au départ. Allez du plus précis au plus général.

Mon conseil : commencer petit (comme d’habitude) en faisant par exemple un tableau de visualisation pour un mois ou à la limite un trimestre pour les plus motivés. Vous en ferez un pour 12 mois un peu plus tard quand vous serez prêt !

Vous pouvez aussi vous contenter d’un ou deux domaines au lieu d’essayer de tout traiter la première fois.

Faire un rétroplanning des actions à mettre en place pour atteindre vos buts

Et maintenant, quelles sont les 4 ou 5 grandes étapes que vous devriez mettre en place ? Quels savoirs vous manquent ? De quoi avez-vous besoin pour réussir ?

A éviter

Une des erreurs les plus fréquentes consiste à s’embarquer dans trop d’objectifs à la fois ou dans des projets trop ambitieux sans en mesurer les conséquences.

Donc :

  • pas de projet à rallonge !
  • pas d’objectifs inatteignables (pas la peine de vous rêver Miss France avec votre mètre 49 et vos 38 ans un peu tassés… le tableau de visualisation n’est pas magique !).
  • pas de dispersion !

Une fois que vous avez défini l’ensemble des éléments ci-dessus, vous pouvez passer à la confection à proprement parler du tableau de visualisation.

2ème étape : fabrication du tableau de visualisation

Choisir le support

L’idéal serait un grand tableau liège sur lequel vous pourrez punaiser les visuels.

Il existe aussi des tableaux aimantés ou en bois.

Ou simplement une grande feuille A3 un peu épaisse.

Certains préfèrent le construire sur un support dématérialisé, un powerpoint sur l’ordinateur par exemple ou un fond d’écran.

En choisissant, pensez bien qu’il devra être placé de façon à ce que vous puissiez le voir plusieurs fois par jour. C’est pourquoi je préfère la version physique.

Collecter vos visuels

Vous devez à présent chercher ou créer des visuels en rapport avec votre but et vos objectifs intermédiaires : photos, images de magazines, collage, dessins, citations… libre à vous d’être créatif.

Voici quelques exemples d’images à chercher selon vos objectifs :

  • Lieu où vous souhaitez partir en voyage cette année. Photo d’une maison de vacances dans laquelle vous souhaitez revenir…
  • Image de décoration d’intérieur qui vous attire et qui sera votre boussole pour changer la vôtre, image de meubles…
  • Image de vous plus mince si vous souhaitez maigrir, photo du pantalon dans lequel vous souhaitez rentrer à nouveau…
  • Prospectus du restaurant dans lequel vous voulez manger au moins une fois cette année, du musée que vous voulez visiter…
  • Image d’un magasin si vous souhaitez ouvrir le vôtre, image de l’accueil d’un blog qui vous plait si vous souhaitez créer le vôtre, etc.

Ces visuels doivent provoquer des émotions en vous. Ils doivent vous plaire car vous allez les voir souvent !

Comment disposer les documents ?

Selon le support choisi, vous pouvez coller, scotcher, punaiser, écrire directement dessus…

Vous pouvez disposer vos visuels comme vous le souhaitez.

Mais en général, pour renforcer l’efficacité, on met l’objectif du moment au centre, le but à moyen ou long terme à droite et à gauche, vous pourrez écrire la liste des actions déjà accomplies avec succès ce qui vous boostera et stimulera votre motivation pour poursuivre.

Ainsi, vous disposez les étapes pour parvenir à la réalisation de votre but comme sur une frise chronologique de façon à bien différencier les paliers à atteindre.

Un tableau de visualisation peut aussi contenir des titres sous les images qui illustrent des étapes mais n’écrivez pas trop. Cela doit rester très visuel.

Faites preuve d’imagination et de créativité sans limite. C’est votre tableau : vous y faites ce que vous voulez !

En tout cas, prenez du plaisir à le confectionner.

3ème étape : et après, on fait quoi avec notre tableau de visualisation ?

Ça y est ? Il est fait ?

Félicitations : c’est déjà un grand pas.

Mais il ne faut pas s’arrêter là sinon vous n’allez pas recevoir tous les bénéfices de l’outil. C’est comme pour tout : il faut l’utiliser !

Où le placer ?

Tout d’abord, il faut l’afficher dans un endroit stratégique, un lieu de passage ou un endroit où vous pouvez vous asseoir confortablement pour le regarder :

  • Au-dessus de votre table de chevet dans votre chambre
  • Près de votre bureau
  • Face à votre canapé
  • Dans un couloir de passage
  • Sur la porte du réfrigérateur
  • Ou encore comme fond d’écran de votre ordinateur.

Quelle routine mettre en place ?

Votre tableau de visualisation va vous servir à la… visualisation. Pas possible ? C’est dingue, non ?

Plus sérieusement, le fait de l’avoir disposé dans un lieu de passage ou un lieu de repos vous permet de le voir plusieurs fois dans la journée de façon inconsciente.

Mais vous devez aussi de temps en temps le regarder de façon consciente avec l’intention de vous en imprégner. Observez-le, relisez les citations, parlez-vous de façon à en ressentir les bienfaits et à bien assimiler la positivité que vous y avez placée grâce aux visuels.

Comment vous sentez-vous en le regardant ?  Quelles sont les émotions qui vous imprègnent ?

Vous devez faire comme si certains de vos objectifs étaient déjà là. Rappelez-vous que le cerveau ne fait pas grande différence entre le réel et l’imaginaire donc, à force de visualiser, vous l’inciter à dépasser les peurs, à sortir de votre zone de confort, à agir et surtout à bien rester focalisé sur vos priorités.

Mon tableau, à la vie, à la mort ?

Non bien sûr, vos visuels peuvent (et doivent en fait) évoluer au fur et à mesure : soit vous décidez de refaire un tableau tous les ans ou tous les trimestres ou semestres ( bref quand vous voulez 😊) ; soit vous gardez le même tableau mais au fur et mesure de votre avancée vous décalez les visuels vers la gauche et vous ajoutez vos nouveaux objectifs.

Votre tableau va s’adapter à votre plan d’actions futures.

De plus, vous pouvez ajouter des désirs ou des rêves sur la droite en cours de route !

Conclusion

Voilà, j’ai partagé avec vous toutes les clés pour fabriquer un tableau de visualisation ainsi que tous les arguments sur les bénéfices.

J’espère vous avoir convaincu qu’il constitue une aide précieuse pour relever les défis que vous vous êtes fixés.

Si oui, passez à l’action : créez le vôtre !

Et rappelez-vous : commencez petit, avec les moyens du bord et si ce premier tableau de visualisation vous convient, vous pourrez en faire un plus grand, plus beau, avec davantage d’objectifs sur le long terme.

Si vous avez besoin d’un peu plus d’aide pour vous organiser, choisir vos priorités et ne plus vous éparpiller, vous pouvez écouter cet épisode qui vous explique comment créer des process personnels et performants avec la méthode SAVA.

Alors à vous de jouer désormais !

fabriquer mon tableau de visualisation m'a beaucoup plu et beaucoup appris
Voici mon tableau de visualisation fait sur Canva pour le blog et le podcast. (je ne veux pas montrer le perso… trop perso justement)

Si cet article vous a inspiré, faites-en profiter vos proches et amis en leur faisant parvenir ou en partageant sur les réseaux sociaux.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

   Voulez-vous recevoir les bonus exclusifs?