Souhaitez-vous réussir tout ce que vous entreprenez ? Voudriez-vous être capable de devenir exactement qui vous voulez ? Comme le dit Napoleon Hill, voudriez-vous savoir « comment accorder votre vie à vos projets et à vos ambitions ? ».

Alors lisez cet article ! Vous y trouverez de nombreuses idées grâce à ma méthode de métalecture mais surtout, je vous révèlerai mon programme en deux étapes pour tout réussir !

réfléchissez et devenez... ce que vous voulez

Quel est le secret révélé par Napoleon Hill ?

Je vous propose tout d’abord un résumé non exhaustif du livre. Je vais en effet m’appuyer uniquement sur les parties qui m’ont été utiles pour mon adaptation.

Dans son livre Réfléchissez et devenez riche, Napoleon Hill a analysé les succès de plusieurs chefs d’entreprise pour déterminer les points communs et définir une méthode reproductible pour réussir ce que l’on entreprend et s’enrichir.

Il emploie le terme secret en italiques dans son manuel mais jamais il ne le dévoile explicitement : c’est à chacun de le découvrir en parcourant les 13 étapes de son livre. Il trace cependant un parcours bien balisé qu’il suffit, selon lui, de suivre pas à pas pour devenir riche.

Depuis sa parution en 1937, son livre n’a cessé de se vendre et reste une référence dans son domaine. Évidemment, je l’ai lu avec grand intérêt et cela m’a donné plein d’idées… dans d’autres domaines.

Tout part d’une idée et d’un désir de réussir…

Se fixer un but clair

Pour réussir, il faut avoir une idée donc savoir ce que l’on veut et être disposé à agir pour l’obtenir.

Grâce à notre imagination, nos idées sont sans limite. Ceci dit, pour devenir riche, il faut définir quels sont les besoins des gens et tenter d’y répondre.

Prendre des décisions fermes et durables

Ensuite, il faut prendre des décisions et s’y tenir. Parfois, il faut beaucoup de courage mais c’est cela qui fait la grande valeur d’une décision.

Influencer notre subconscient grâce à l’autosuggestion

Napoleon Hill conseille de « mettre sur papier votre but essentiel, de l’apprendre par coeur, et de le répéter tous les jours à haute voix jusqu’à ce que votre subconscient en ait capté les ondes ».

Pour lui,  » […] n’importe quelle pensée, répétée sans cesse au subconscient est finalement acceptée. »

C’est la force de la répétition quotidienne de pensées choisies et dynamisantes qui nous permet d’influencer notre propre inconscient.

Pour être efficace, l’autosuggestion doit être en lien avec ses émotions : il ne suffit pas de répéter ses objectifs, il faut les ressentir profondément.

Le livre est très pratique car il contient des listes comme celle des « cinq règles pour avoir confiance en soi » :

1 – Je sais que je suis capable d’atteindre le but que je me suis fixé ; en conséquence, j’exige de moi-même une action continue et inlassable en ce sens.

2 – Je sais que mes pensées dominantes passeront par plusieurs stades avant de se transformer en réalité physique ; c’est pourquoi je consacrerai trente minutes par jour à penser à l’être que j’ai l’intention de devenir et à m’en faire une image précise.

3 – Je sais que grâce au principe de l’autosuggestion, n’importe quel désir que je garderai obstinément dans mon esprit se manifestera bientôt par des signes extérieurs avant d’atteindre enfin le but fixé : c’est pourquoi je consacrerai dix minutes par jour à exiger de moi-même une plus grande confiance.

4 – J’ai rédigé une description très claire du but précis que je me suis fixé et je ne cesserai d’essayer de le réaliser.

5 – Je sais parfaitement bien qu’une richesse – ou qu’une situation – mal acquise est un château construit sur le sable : elle ne saurait durer. Aussi n’engagerai-je aucune transaction qui ne bénéficiant qu’à moi-même, léserait une ou plusieurs personnes. Je réussirai en attirant les forces dont j’ai besoin et, en étant toujours le premier à rendre service, je donnerai à mes semblables l’envie de m’aider. En développant en moi l’amour de l’humanité, je chasserai de mon cœur toute haine, toute envie, toute jalousie, tout égoïsme, tout cynisme, car je sais qu’une attitude négative envers mon prochain ne peut m’apporter que déception. Il croira en moi parce que je montrerai que je crois en lui et en moi. Je signerai cette déclaration, je l’apprendrai par cœur et je la répéterai une fois par jour à haute voix en croyant, sans aucune réserve, que peu à peu mes pensées en seront influencées ainsi que mes actes et que j’atteindrai alors la confiance en moi et le succès personnel que je vise. »

Si vous souhaitez obtenir un joli PDF de ces cinq règles, cliquez ici !

Manifester le désir ardent d’être riche

« C’est le désir qui transforme les rêves en réalité. Plus vous demanderez à la vie, plus vous recevrez d’elle. »

Le désir est le point de départ de toutes les réussites. Il ne s’agit pas d’un simple espoir ou d’un souhait. En effet, il est nécessaire d’avoir un but bien précis et un “désir ardent” de l’obtenir.

C’est ce qui rend possible ce qui paraissait impossible.

Ainsi, il donne « 6 instructions qui transformeront vos désirs en or » :

1. Fixez dans votre esprit la somme exacte que vous désirez.

2. Déterminez exactement ce que vous avez l’intention de donner en échange de l’argent que vous désirez.

3. Fixez la date à laquelle vous voulez être en possession de cette somme.

4. Définissez un plan précis qui vous aidera à réaliser votre désir, et commencez immédiatement à le mettre en exécution.

5. Écrivez clairement sur un papier la somme que vous voulez acquérir, le délai que vous vous êtes fixé et le plan précis que vous avez élaboré pour réaliser tout cela.

6. Lisez vos objectifs écrits à haute voix, 2 fois par jour, le soir avant de vous coucher et le matin en vous réveillant.

Mais attention, pendant la lecture, il faut visualiser le résultat comme étant déjà là en quelque sorte c’est-à-dire se voir en train de posséder tout cet argent.

Avant de passer à l’action…

Construire un plan précis grâce au pouvoir du « cerveau collectif »

Pour cela, il faut être capable d’élaborer un plan. Mais parfois, cette étape nécessite de savoir s’entourer de collaborateurs qui vont apporter leur expertise. C’est ce qu’il appelle le « cerveau collectif ». Il arrive que le « secret » des gens puissants soit juste de savoir bien s’entourer de gens qui font des remarques constructives et pertinentes.

Ce plan devra pouvoir évoluer selon les échecs et les difficultés rencontrées… mais il ne faudra surtout pas se décourager. L’échec n’est que temporaire. Il doit être envisagé comme une étape douloureuse certes, mais parfois nécessaire pour trouver mieux.

Prendre exemple sur des gens qui réussissent mais ne pas se laisser influencer négativement

Il est souvent profitable de regarder ce que font les autres et de s’en inspirer mais il ne faut pas se laisser influencer négativement. Le plus judicieux est d’écouter les mises en garde pour en tirer partie mais elles ne doivent pas vous décourager. Au contraire, l’adversité doit renforcer votre désir de réussir.

Et vaincre les difficultés.

Ne pas abandonner au moindre problème et toujours persévérer

D’après Napoléon Hill, nous échouons parce que nous abandonnons trop tôt, dès que des difficultés s’opposent à nous. Pour lui, c’est justement au moment des premiers échecs qu’il faudrait persévérer.

L’auteur raconte alors une histoire très inspirante : un l’homme, parti vers l’ouest américain à la recherche d’un filon d’or, le trouve, l’exploite jusqu’à ce qu’un jour, le filon se tarisse. Il baisse les bras et vend la mine à un investisseur. Celui-ci consulte un ingénieur qui lui conseille de creuser un peu plus loin et fait fortune !

De même qu’après la pluie le beau temps, après les problèmes viennent les solutions et après les blocages vient fréquemment la réussite.

Voici ce qu’il dit : « Le succès vient rarement sans que l’on ait d’abord essuyé plusieurs échecs. » et plus loin : « Souvent, l’échec, comme s’il voulait jouer un bon tour, ne fait que masquer la réussite qui est en fait beaucoup plus proche qu’on ne le pense. »

D’ailleurs, il insiste pour nous faire comprendre que tant que nous n’abandonnons pas, nous ne pouvons pas nous considérer en échec.

Apprendre et évoluer en considérant les obstacles comme des chances de progresser

Le succès est rarement instantané : il faut être patient et surtout persévérant. Ce qui compte le plus, c’est la détermination. N’abandonnez pas au moindre échec !

Mais il faut s’adapter, apprendre de ses erreurs et rester concentré sur son objectif.

Napoleon Hill nous explique que la culture générale n’a aucune utilité pour devenir riche. Il est important, en revanche, de se spécialiser dans un domaine précis et de toujours continuer à se former et apprendre.

Vaincre ses peurs

Pour vaincre ses peurs, Napoleon Hill conseille d’avoir confiance en soi et en son succès ainsi ce qui semble impossible devient possible.

Cette foi en soi et en sa réussite s’acquiert par la répétition de phrases positives d’encouragement et d’autosuggestion.

Il s’agit d’influencer notre subconscient pour l’orienter vers l’action. La pensée positive répétée est l’antidote contre l’abandon. Mais attention : il faut aussi mettre de l’émotion. Répéter les phrases et les pensées ne suffit pas. Nous devons croire à nos paroles et ressentir les émotions qui sont liées à notre succès.

Conclusion de cette partie

Comme nous venons de le voir, le livre de Napoleon Hill propose un parcours structuré en étapes bien définies pour devenir riche.

C’est bien beau tout mais Sara ton blog ne nous a pas promis de nous faire devenir riche… (même si, avouez-le, ce serait bien sympa non ?). C’est vrai que je vous ai davantage promis d’être plus riche intérieurement de joie, de bonheur, de bien-être…

Mais en fait, quand je lis ce genre de livre qui parle de richesse et de business, je fais toujours des liens avec le développement personnel, l’épanouissement personnel c’est ce que j’appelle la métalecture.

Alors voici mon idée : ce qui nous fait défaut, quand on a un projet (et quel que soit ce projet), c’est la mise en route au départ puis la motivation sur le long terme.

Je pense que les conseils de Napoléon Hill peuvent très bien s’appliquer à tous nos projets.

En effet, peu importe le projet, il faut :

  • savoir clairement ce que l’on veut
  • le désirer ardemment
  • le décrire très précisément
  • faire de l’autosuggestion avec des phrases de motivation
  • être déterminé vers son but
  • s’obstiner
  • aller jusqu’au bout

Bon, c’est très bien tout ça, mais comment fait-on concrètement ?

Maintenant que vous savez un peu mieux quelles sont les idées de Napolon Hill, voyons à présent ce que l’on peut en faire dans d’autres domaines que les finances.

En fait, même si Napoleon Hill axe son propos sur le fait de s’enrichir, ses conseils portent plus généralement sur le succès.

 Les 13 principes sont donc transposables dans d’autres domaines car ils sont motivants et très pertinents pour tous ceux en quête de réussite.

Le principal problème de la plupart des livres de développement personnel est la mise en pratique. Même si des exercices sont proposés, il s’agit souvent de réflexions ou de questions ce qui peut aider à réfléchir mais pas forcément à sauter le pas et passer à l’action.

Mais j’ai trop à cœur de vous permettre de progresser sur votre chemin et à devenir vous-mêmes pour en rester là, alors voici des exercices concrets simples mais très efficaces à appliquer au quotidien.

Réfléchissez et devenez absolument ce que vous voulez

Le concept de Napoleon Hill peut en effet se décliner à l’infini : Réfléchissez et devenez… à vous de compléter avec ce que vous désirez mettre en place dans votre vie !

Partir d’une idée et approfondir son désir de réussir…

Se fixer un but clair mais surtout précis

Pour partir en voyage, il vaut mieux savoir où l’on va. Pour passer à l’action, il vous faut d’abord déterminer ce que vous voulez faire. Mais attention, affirmer « mon but est d’être riche » ne suffisait pas, Napoleon Hill exigeait une somme exacte et un délai.

Pour votre projet, c’est pareil : être heureux, trouver le travail de mes rêves, trouver mon âme sœur… est trop flou et général.

Soyez minutieux et rigoureux en répondant à ces questions :

Quoi dans les moindres détails ?

Dans combien de temps ? Pour quel jour ?

Comment précisément ?

Avec qui en particulier ?

Contractualiser vos décisions

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’être humain doit souvent se contraindre à faire ce dont pourtant il a très envie ! Nous voulons quelque chose mais nous n’agissons pas pour l’obtenir !

Le mieux est encore de se le promettre c’est-à-dire de s’engager à respecter les décisions que nous avons prises de façon ferme et durable envers soi-même dans un contrat écrit mais peut-être aussi devant d’autres personnes à l’oral.

Pratiquer vraiment l’autosuggestion

A quoi sert de connaître des techniques simples pour se motiver et être dans le bon mindset si c’est pour ne jamais les appliquer ? Vous le savez n’est-ce pas, que répéter des phrases positives et enthousiasmantes plusieurs fois par jour fonctionne pour influencer votre subconscient ? Alors pourquoi ne l’avez-vous jamais fait ? Ou pourquoi avez-vous arrêté ?

Pourquoi lisez-vous cet article, même en diagonale ? Ce n’est pas un hasard… avouez-vous la vérité !

Face à un miroir, êtes-vous vraiment capable de vous dire : je veux rester avec mes envies, mes désirs, mes projets et surtout ne rien faire ? N’en avez-vous pas marre de voir des couvertures de livres nous expliquer pourquoi notre cerveau ne va pas nous pousser à agir contre le réchauffement climatique parce qu’il est ainsi fait ?

Un petit coup de pied imaginaire au derrière nous ferez du bien à tous, non ?

Soyons pour une fois à la hauteur de nous-mêmes et de nos ambitions !

Vous voulez que vos bonnes résolutions deviennent de vraies habitudes ? Et bien c’est là, tout de suite, maintenant que vous devez agir : prenez une feuille et un stylo ou ouvrez un document sur votre ordinateur, relisez les trois derniers paragraphes et faites ce que je vous ai conseillé. Faites-le vraiment ! Ecrivez vos objectifs, vos projets et les phrases à vous répéter.

Il n’y a pas d’autre secret que l’ici et le maintenant !

Ne lisez pas la suite de l’article ! Au contraire, revenez à la 1ère partie et relisez les « cinq règles pour avoir confiance en soi » de Napoleon Hill en les intériorisant. Vous pouvez aussi les imprimer avec ce PDF que je vous offre. Ainsi, vous pourrez les emporter partout avec vous et les relire souvent.

Soyez à la hauteur de votre désir de réussite et faites quelque chose tout de suite !

Passer à l’action…

Quelle est la différence entre une personne qui vit son existence pleinement et progresse de projet en projet alors qu’une autre personne se plaint de sa vie, ne cesse de dire que rien ne va mais n’agit pas dans le but d’améliorer son sort ?

En fait, la différence, c’est que l’une se lance dans l’aventure de ses rêves quand l’autre se contente d’y penser.

Évidemment, tout le monde le sait, pour réussir un projet, il faut y réfléchir, le vouloir vraiment et agir jusqu’à la réussite.

Mais comment faire quand on est coincé ? Quand on remet toujours au lendemain ? Quand on voudrait bien mais que l’on ne sait ni quoi faire, ni dans quel ordre, ni comment ?

Voici quelques conseils que je développe dans mes newsletters. Pour en savoir davantage, inscrivez-vous !

Utilisez peu d’outils mais les meilleurs ! Ce n’est pas la peine de vous jeter tête la première dans toutes les méthodes ou les formations que l’on vous propose ! Renseignez-vous, lisez, posez des questions puis choisissez deux ou trois outils adaptés à votre fonctionnement ou dont on vous dit particulièrement du bien puis appliquez, intégrez, et alors seulement, passez à un autre.

Prenez exemple sur des gens qui réussissent mais ne vous laissez pas influencer négativement. Ecoutez les bons conseils, les propos positifs, les dialogues réconfortants et les remarques constructives mais laissez de côté les discours négatifs, les jugements malveillants et les critiques stériles.

D’ailleurs, entre nous soi-dit, prendre un petit moment pour faire le ménage dans ses amis, ses collègues, les membres de sa famille, ses activités, ses placards, ses tiroirs, sa nourriture, ses prétendues obligations sociales… pour faire le tri en jetant ce qui ne vous aide pas et en ne conservant que ce qui vous rend heureux, vous motive, vous encourage… fait un bien fou, vous n’imaginez pas !

Ne laissez pas les autres vous démotiver ou vous convaincre que vous allez faire des erreurs… il faut écouter les conseils et les mises en garde pour ajuster au besoin son projet et son plan d’actions.

Soyons clair, pour réussir il faut parfois prendre quelques risques qui peuvent en effet s’avérer des erreurs mais, si vous gardez le cap en vous adaptant, vous pourrez traverser les épreuves. Cependant, il faut quand même ne pas prendre de risques inconsidérés dans lesquels de grosses sommes d’argent sont en jeu.

Venez à bout de vos peurs en avançant petits pas par petits pas.

Persévérez, n’abandonnez pas ! Face aux difficultés et adaptez-vous, changez un peu votre projet sans jamais renoncer ! Évoluez en considérant les obstacles comme des chances de progresser

Cela a l’air simple mais c’est bien là le problème : comment faire pour garder la motivation et continuer, malgré les complications, à avancer vers notre but ?

Le mieux alors est de se faire aider par un coach !

Conclusion

C’est vrai qu’il y a de très bons conseils dans le livre de Napoléon Hill et à mon avis, nous pouvons les appliquer dans de nombreux domaines de la vie.

Ainsi, pour réussir tout ce que vous désirez, il n’y a que deux actions à entreprendre : commencer et continuer !

 

Vous pouvez partager l’article sur Pinterest, si vous voulez.

Devenir qui vous voulez être : mes conseils

Voici ma méthode personnelle pour tirer parti des citations que je lis. Alors, si vous aussi, vous voulez augmenter votre bien-être, passez à l’action ! Découvrez cet ebook avec de nombreuses astuces et changez votre vie ! Ne passez pas à côté, c’est un cadeau !

couverture publicité de l'ebook améliorer votre bien-être grâce aux citations

Si vous avez apprécié cet article

Laissez-moi un message ou envoyez-moi un mail avec le formulaire de contact.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !
%d blogueurs aiment cette page :