Nouvelle année oblige (et c’est valable aussi pour la Rentrée de septembre), les bonnes résolutions sont de retour, mais comme tous les ans, peu d’entre elles seront tenues sur la durée.

Selon les sondages, entre 8 et 30% des résolutions de janvier seront respectées sur la longueur. C’est peu !

Je n’ose pas regarder les résultats pour les décisions de la Rentrée quand nous prend l’envie de mieux nous organiser en mettant en place 2 ou 3 changements vite oubliés après quelques jours ou même jamais vraiment implémentés dans notre quotidien. Et oui, on part sur les chapeaux de roues, on est gonflé à bloc emporté par l’euphorie d’un nouveau départ mais cela fait vite FLOP…

Bref, c’est un problème généralisé et je suis certaine que vous voyez très bien de quoi je veux parler.

les raisons d'abandonner ses resolutions ou son projet : un homme bloque les dominos

Pourtant, la réussite d’un projet, c’est un peu comme jouer au LOTO : 100 % des personnes qui réussissent leur objectif ont participé ! Mais cela ne suffit pas ! Il faut persévérer jusqu’au bout et ne pas lâcher en cours de route.

Vous souhaitez savoir comment ne plus abandonner vos projets ? Alors vous êtes au bon endroit !

Je vous propose, dans la 1ère partie de cet article, d’analyser les principales raisons qui provoquent l’abandon de nos bonnes résolutions. Ainsi, vous pourrez déterminer quel est votre cas en particulier et lutter en connaissance de cause.

Puis, dans la 2ème partie, je partagerai avec vous de nombreuses solutions pour pallier les difficultés et éviter l’abandon puis je révèlerai mes astuces pour rester motivé et persévérer grâce à des accélérateurs de succès.

Ces deux articles forment une sorte de « kit de survie » pour respecter vos bonnes résolutions de janvier ou tous vos engagements quelle que soit la période de l’année.

Prêt(e) à réussir tout ce que vous entreprenez sans jamais envisager d’abandonner (du moins en sachant ne pas succomber à cette idée😊) ?

Alors c’est parti…

Raisons d’abandonner ses résolutions n°1 : un engagement à la légère

Nous avons trop tendance à prendre nos résolutions sans analyser les enjeux et l’impact que cela va avoir dans notre quotidien.

Nous nous donnons trop souvent des objectifs sans prendre en considération les conséquences de nos engagements. Ainsi, nous n’avons, pour la plupart d’entre nous, pas défini le « coût » en termes de temps et de frustrations.

Nous choisissons nos résolutions sans prendre en compte les actions qu’il faudra ensuite mettre en place concrètement et cela peut nous conduire à prendre trop de décisions d’un coup.

En effet, une des erreurs les plus communes est d’être trop ambitieux et de vouloir accomplir trop de changements.

À un certain moment, on est submergé par les actions à faire, on a trop de contraintes, trop de bouleversements… C’est intenable et l’on craque.

Cette prise de décision trop légère nous conduit d’ailleurs à mal préparer notre projet.

Raisons d’abandonner ses résolutions n°2 : un manque de préparation

Si nous choisissons nos résolutions à la va-vite, notre projet manque d’anticipation et de clairvoyance.

Nos objectifs sont mal définis avec une formulation trop évasive et du coup, notre vœu va rester pieu. Ce que nous entreprenons devient long et laborieux à réaliser car c’est trop flou dans notre esprit.

Si ce point vous concerne , je vous invite à lire cet article dans lequel je livre mes astuces pour formuler de façon à impacter positivement vos résolutions ou vos décisions.

Il sera aussi difficile d’élaborer un plan avec des sous-objectifs et des étapes. Il est en effet périlleux de prévoir un process sans base solide.

De même, si nous ne nous préparons pas suffisamment, nous ne prévoyons pas les moments difficiles lors desquels nous pourrions craquer.

Raisons d’abandonner n°3 : un projet pas vraiment en accord avec nous-même

L’objectif choisi à la va-vite ou par bonne conscience, parce que c’est ça qui se fait, risque bien de ne pas être en accord avec nos désirs profonds. Il n’est pas suffisamment ancré en nous ni même aligné avec nos valeurs.

D’ailleurs, avons-nous pris le temps de définir nos valeurs et notre but ?

Du coup, passé le moment d’euphorie du début, on connaît la lassitude et on abandonne.

Le choix était mauvais dès le départ ! 

Une des erreurs les plus communes est d’être trop ambitieux et de vouloir accomplir trop de changements.

À un certain moment, on est submergé par les actions à faire, on a trop de contraintes, trop de bouleversements… C’est intenable et l’on craque.

Raisons d’abandonner ses résolutions n°4 : un suivi de projet confus ou inexistant

Souvent, nous croyons que lancer le projet suffit : nous avons tort.

Un projet personnel a besoin de pauses réflexives qui permettent de prendre du recul et d’éviter d’avoir la tête dans le guidon.

Si nous ne prévoyons pas de suivi de projet, un peu comme une réunion de chantier, pour faire le point, nous nous retrouvons perdu et vite dépassé par les tâches, sans avoir la possibilité d’analyser notre progression et de réorienter si besoin nos objectifs.

Ceci dit, pour effectuer ce suivi de projet, il faudrait avoir préparé en amont des étapes claires et des paliers d’objectifs…

Parfois, nous sommes dans la confusion et nous ne savons plus où nous en sommes car le process des étapes nous fait défaut, les sous-objectifs à atteindre ont été mal définis et les étapes intermédiaires n’ont pas été décidées.

Il manque donc de la clarté sur l’enchaînement des étapes.

Raisons d’abandonner ses résolutions n°5 :  trop d’impatience et de précipitation

Il n’est pas facile de changer d’habitude du jour au lendemain même si elle semble mauvaise ou qu’elle est urgente ! Cela exige beaucoup de motivation.

En fait, nous avons du mal à faire primer le plaisir futur sur le plaisir immédiat donc nous préférons nous simplifier la vie maintenant et tant pis pour le futur (même si nous savons que nous allons regretter !) plutôt que de nous imposer des contraintes maintenant pour un meilleur futur.

Ainsi, par exemple, si nous ne réfléchissons pas en amont au temps nécessaire pour accomplir notre projet, nous sommes trop impatients et déçus que les résultats se fassent autant attendre. On peut en venir à se précipiter vers des actions totalement inutiles ou contraires à notre intérêt.

Raisons n°6 :  abandon à la moindre difficulté

On n’a pas réfléchi aux problèmes, aux obstacles, aux difficultés que l’on risque de rencontrer. On n’a pas pris en compte ce qu’il faudra endurer et les sacrifices qui seront nécessaires pour réussir.

On associe réussite de son projet à son estime de soi, à sa valeur et dès que l’on se sent un peu en échec, on se remet trop en cause.

Pour ne pas prendre le risque d’échouer et d’affronter le regard des autres ou le regard que l’on porte sur soi-même, on préfère ne rien faire ou se saborder…

Raisons d’abandonner ses résolutions n°7 : un environnement hostile

Lorsque nous débutons un projet, nous sommes enthousiastes et nous ne pensons pas toujours à l’impact que cela va avoir sur nos proches.

Pourtant, il faudrait en tenir compte dans nos choix et dans notre organisation mais aussi pour prévenir notre cercle familial et social proche que nous allons être moins libre qu’avant… sinon ne venez pas vous plaindre qu’on vous en fasse le reproche !

Être entouré de gens qui vous critiquent ou qui vous influencent négativement ne vous aide pas. Il faut donc apprendre à filtrer : oui aux critiques qui sont des remarques constructives, non aux propos décourageants !

Raisons d’abandonner ses résolutions n°8 : ne pas prendre en compte l’utilité du développement personnel

Deux « vous » s’affrontent :

  • celui qui veut terminer le projet et réussir
  • celui qui veut abandonner pour éviter l’échec, pour aller faire autre chose, pour éviter les critiques, pour éviter de se mettre en difficulté…

Pour débuter un projet, nous devons parfois lever la peur et les blocages liés au manque de confiance en soi. C’est le fameux syndrome de l’imposteur qui consiste en une remise en cause de sa propre expertise comme étant insuffisante.

citation d'henry ford que vous pensiez etre capable ou ne pas etre capable dans les deux cas vous avez raison

Mener à bien un projet en ne baissant pas les bras revient parfois à lutter contre soi-même et sa paresse, contre la fatigue, contre la procrastination, contre le découragement et l’essoufflement, contre les peurs, les fausses excuses, les prétextes…

Cela requiert de travailler sa motivation, sa volonté et son engagement car il faut lever ses propres réticences et ses pensées limitantes.

Sinon un cercle vicieux se met en place : non passage à l’action malgré l’envie qui a pour conséquence une baisse de l’estime de soi et un manque de confiance en soi ce qui provoque le non passage à l’action, etc.

Vous l’avez compris : s’occuper de son projet, c’est aussi prendre soin de son mindset et de son bien-être de façon générale. Il ne faut pas consacrer tout son temps au projet et sacrifier sa vie personnelle, familiale ou amicale…

Raison n°9 : un manque de savoirs et/ou de savoir-faire

L’envie et la motivation sont là mais vous ne savez pas comment vous y prendre ou vous vous y prenez mal et c’est décourageant. Pour réaliser votre projet, il y a des savoirs et/ou des savoir-faire qui vous manquent et donc vous n’y parvenez pas.

Vous manquez d’expertise pour vous lancer ou pour réussir.

Conclusion

Voilà, je crois avoir fait un tour assez complet des raisons qui peuvent conduire à abandonner son projet.

Vous connaissez à présent les pièges à déjouer pour tenir ses résolutions sur le long terme.

Si vous avez une autre idée, partagez-la dans les commentaires, je me ferai un plaisir de la rajouter dans l’article.

Dans l’absolu, les résolutions sont de bonnes idées et des objectifs intéressants qui nous feraient sans doute du bien et dont on a besoin mais, avant la ligne d’arrivée, il y a tout le reste de la course à effectuer et nous l’oublions un peu trop souvent…

Dans la course, ce n’est ni le départ, ni l’arrivée le plus difficile mais l’entre-deux et nous devons nous y préparer.

Nous verrons dans la deuxième partie de cet article :

  • comment lutter contre toutes ces causes afin de ne pas laisser tomber vos bonnes résolutions en cours de route
  • comment trouver l’énergie et la motivation pour tenir nos engagements sur le long terme jusqu’au bout de notre projet ou être capable de reprendre après un temps de pause.

Ceci dit, si vous voulez tout de suite, ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions, c’est ICI.

Il y a aussi de nombreux épisodes sur le podcast « Tout Finira par Vous Réussir » qui contiennent des astuces pour réussir vos projets.

Prêt à passer à la suite ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !