Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast. Il est intitulé : « Arrête de te plaindre, et bouge-toi pour enfin vivre la relation amoureuse dont tu rêves ! ».

Jaquette de l'épisode 92 : Bouge-toi pour enfin vivre la relation amoureuse dont tu rêves !

Attention, cet épisode va « piquer un peu » comme on dit.

C’est parce que je viens de lire le livre de Larry Winget qui se décrit lui-même comme le « pitbull du développement personnel ».

Du coup, aujourd’hui, je vous propose un résumé de cette « approche « coup de pieds aux fesses » pour une vie meilleure » auquel j’ajouterai ma petite touche personnelle pour appliquer les principes dans le cadre des relations amoureuses.

« Arrête de te plaindre et bouge-toi ! » est un livre de développement personnel qui ne parle pas forcément d’amour mais avec mon principe de métalecture que vous devez connaître (sinon voici le lien : cliquez ici), je vais en tirer des actions concrètes pour trouver l’amour ou améliorer votre relation amoureuse actuelle !

Alors, c’est bon, vous me suivez pour vraiment vous bouger les f-ss-s ?

Regardons la vérité en face        

« Tout le malheur de l’être humain vient du fait qu’il ne regarde pas la vérité en face »

Bouddha

Si vous êtes en train de lire la retranscription de l’épisode, force est de constater que vous considérez que quelque chose ne va pas dans votre vie amoureuse.

C’est donc que ce que vous faites ne fonctionne pas.

Par conséquent, je ne prends pas beaucoup de risque à vous dire que vous devez changer votre façon d’agir.

Seulement voilà, pourquoi vous ne le faites pas ?

En plus, je suis certaine que vous le saviez déjà… n’est-ce pas ?

Ne faites pas partie de ceux qui, après avoir lu cet article, ne vont rien changer du tout et ne pas appliquer les conseils !

👉 Bougez-vous !

Prenez le pouvoir ! 💪

Mais vraiment. 🎯

Dites-vous : « Si je lis cet article, je me bouge ! J’agis ! J’applique au moins un conseil et j’améliore ma relation amoureuse ! »

Je n’ai rien entendu… redites-le plus fort ! 📣

Arrêtez d’écouter les défaitistes (et la part de vous qui en fait partie !)

« Si vous voulez savoir pourquoi vous ne réussissez pas dans la vie, vous n’avez pas besoin de chercher très loin. Vous êtes votre principal obstacle. »

Voici ce qu’affirme Larry Winget alors levez cet obstacle que vous représentez pour vous-même.

Écoutez-vous (enfin la bonne partie de vous)

Arrêtez de croire cette partie de vous défaitiste et critique, qui doute et se complait dans son petit inconfort bien connu.

Votre quotidien vous exaspère ?

Très bien alors changez-le !

Concentrez-vous sur la partie sage en vous.

Celle qui sait très bien que j’ai raison et qui sait même déjà quoi faire pour améliorer sa situation.

Écoutez les gens qui réussissent

« Le savoir parle mais la sagesse écoute. »

Jimmy Hendrix

Écoutez les gens qui réussissent en amour, qui ont une relation amoureuse harmonieuse et durable ou qui sont célibataires par choix.

Écoutez les gens qui ont la vie qu’ils souhaitent et non ceux qui se plaignent sans cesse mais n’agissent pas.

Autrement dit, choisissez bien vos amis et les gens avec qui vous passez du temps.

Et oui, c’est le moment de faire un petit tri dans votre entourage !

Limitez au maximum (je sais bien qu’avec la famille ce n’est pas toujours facile) le temps passé avec les personnes qui vous prennent de l’énergie, qui vous plombent le moral…

Arrêtez de vous plaindre !

À quoi ça vous sert de vous plaindre ?

D’accord, un certain nombre d’hommes ne savent vraiment pas s’y prendre avec les codes féminins des rencontres amoureuses et des relations durables et sérieuses.

On est bien d’accord.

Mais vous répéter sans cesse que les hommes sont des c… ou des sal…, va-t-il vous aider à trouver l’homme du reste de votre vie ?

J’en doute.

Vous envoyez de mauvais messages et en plus, ce sont des généralisations peu originales.

C’est vrai, quasiment tout le monde a connu une histoire d’amour brisée.

Toutes les femmes connaissent au moins un homme qui se comporte mal avec elle ou avec d’autres femmes.

Est-ce une raison pour affirmer que tous les hommes sont ainsi ?

Je ne crois pas.

Alors stop les croyances limitantes et les jugements défaitistes, les critiques et les remarques négatives sur le sexe opposé !

Douter vous aide-t-il ?

Et même si vous avez des doutes, à quoi cela sert-il de répéter (au choix) :

  • Que vous n’avez pas de chance, s’il y a un con dans la salle, c’est pour vous !
  • Que c’est trop beau pour être vrai ! (dès qu’un homme sympa s’intéresse à vous)
  • Que de toute façon, les histoires d’amour finissent mal !
  • … (Complètez avec votre phrase perso… mais si, vous en avez une ! 😉)

À quoi cela sert-il de ressasser ces poncifs ?

À rien de constructif !

Alors STOP.

Vous connaissez la loi de l’attraction pourtant !

Sinon, je vous invite à écouter l’épisode 91 de toute urgence !

Alors arrêtez vos mauvaises ondes !

Envoyez des vibrations plus optimistes !

Arrêtez de vous plaindre des hommes et agissez pour trouver celui avec qui vous pourrez construire une belle relation amoureuse !

On se secoue un peu !

Voici quelques citations du livre de Larry Winget (qui devraient vous secouer un peu).

Tout dépend de VOUS !

« La vie ne s’impose pas à vous. Vous êtes en constante interaction avec elle. S’il vous arrive de ne pas avoir la main heureuse, brassez à nouveau les cartes et refaites-vous un jeu. Vous maîtrisez la situation plus que vous ne le croyez. Mais les choses que vous désirez ne se présenteront pas à vous d’elles-mêmes. Vous devrez les attirer. »

Autrement dit, interdit de dire (et même de penser) que vous n’avez pas de chance, que de toute façon c’est comme ça dans votre vie…

Finie la passivité !

A.G.I.S.S.E.Z

Une relation amoureuse se travaille et demande quelques efforts.

Tout part de vos paroles !

« Ce sont vos pensées, vos mots et vos actions qui vous rapprocheront de ce que vous voulez dans la vie ou qui vous en éloigneront. »

Bref, appliquez ce que je vous dis dans les épisodes intitulés Langagez-vous !

Tout part de vos rêves !

« Réfléchissez à votre moi idéal. Puis demandez-vous si vos actions sont en accord avec cette représentation. Autrement dit, demandez-vous si vous agissez dans votre meilleur intérêt. Puis modifiez votre comportement en conséquence. »

Avez-vous envie de râler jusqu’à votre mort ?

Ou avez-vous envie de pouvoir vous dire un jour : « je suis contente de moi car j’ai tout fait pour réussir la relation amoureuse que je désirais » ?

Vous êtes exaspérée ? Tant mieux !

« Si vous voulez améliorer votre existence, il faut d’abord qu’elle vous exaspère. »

J’aime bien cette remarque.

Vous savez pourquoi ?

Parce que si aujourd’hui, vous vous dites que vous en avez marre d’être célibataire ou si vous vous répétez « pourquoi dans mon couple ce n’est pas aussi bien que dans les autres couples autour de moi ? », c’est juste parfait !

Utilisez cette exaspération pour passer à l’action.

C’est un très bon moteur de changement.

Croyez en vous !

 « Ce qui compte, c’est ce que vous croyez être capable de faire. Et vous pouvez faire pratiquement n’importe quoi si vous exploitez bien vos capacités. »

Quelles sont vos croyances sur vos capacités à vivre une belle relation amoureuse ?

D’ailleurs vous savez quoi ? Même si vous ne croyez pas trop en vous, répétez-vous :

« Je vais y arriver. Je ne sais pas encore comment mais je vais y arriver ! »

Pour enfin vivre la relation amoureuse dont tu rêves, il faut croire en soi.

Et si on essayait d’abord d’apprécier ce que l’on a ?

Dans le chapitre intitulé « Le facteur plaisir », voici ce que Larry Winget dit à ceux qui n’aiment pas leur boulot :

« Soit vous quittez votre emploi, soit vous apprenez à l’apprécier. Je vous conseille d’essayer la deuxième option d’abord. »

Remplacer le mot « emploi » par « relation amoureuse » et vous aurez de très bons conseils amoureux ! 😊

Remarquez les bons côtés de votre relation amoureuse ou de votre situation

« Des aspects de votre travail actuel vous plaisent certainement. Concentrez-vous sur eux. Ils finiront par prendre plus de place. Peut-être découvrirez-vous alors qu’après tout, vous avez un assez bon boulot. Sachez que peu importe le travail que vous effectuerez, il aura toujours des côtés moins agréables. »

« Il arrive que les gens se mettent à avoir une existence plus enrichissante non pas parce que leur situation a changé, mais bien parce qu’ils deviennent plus conscients de ce qui les entoure. »

Cela résonne pas mal de transposer au contexte amoureux, n’est-ce pas ?

Alors on continue.

Pourquoi l’avez-vous choisi ?

Un peu plus loin dans le livre (chapitre 14 pour être exact), voici ce que Larry Winget écrit au sujet du travail :

« Commencez par envisager sous un nouvel angle. Rappelez-vous ce qui vous a incité à le choisir, du plaisir que vous avez éprouvé au début. C’est peut-être tout ce dont vous avez besoin pour l’apprécier à nouveau. Dressez la liste de tout ce qui vous plaît dans votre métier. Si vous faites preuve d’honnêteté, je parie que votre liste sera assez longue. »

On est bien d’accord que je peux vous donner le même conseil quant à votre relation amoureuse ?

D’ailleurs, il termine le paragraphe précédent par « Faites abstraction des aspects négatifs et concentrez-vous sur les aspects positifs jusqu’à ce que vous en tombiez amoureux ». 😊

Arrêtez avec vos fantasmes et autres croyances

Le couple réunit deux êtres qui changent, se développent et mûrissent, il est donc normal que le couple évolue lui aussi et parfois ne soit plus vivable.

Soyez réaliste !

Ce n’est pas un échec de se séparer.

C’est souvent une évolution logique de l’entité couple qui finit par rassembler deux êtres qui ne sont plus ceux qui s’étaient rencontrés et aimés, qui n’ont plus les mêmes projets…

De même, être célibataire n’est pas un échec.

Beaucoup considèrent le célibat comme une phase intermédiaire, transitoire en attendant d’être en couple et d’être heureux en amour.

Mais cette vision, qui est une croyance, conduit à porter un jugement négatif sur ces périodes de vie pendant lesquelles, justement, la vie avance.

Il n’y a pas d’un côté les périodes en couple qui sont bien et de l’autre, le célibat qui est nul.

Ce sont deux périodes différentes mais toutes les deux viables.

Et surtout ce sont des moments de vie dont vous devez profiter et que vous pouvez vivre avec plaisir.

Apprécier le chemin

« Vous avez intérêt à apprécier les choses en cours de changement. »

Le processus est intéressant.

D’abord parce que le changement est partout et tout le temps.

D’accord, vous rêvez d’être en couple.

Mais, pour l’instant, sachez apprécier les rencontres que vous faites, les sorties, les discussions…

D’accord, vous rêvez d’une soirée romantique originale mais sachez apprécier cette soirée toute simple devant la TV.

Regardez devant vous !

Ne ressassez pas

« Ne revenez pas sur la journée qui s’achève. Vous avez agi de votre mieux ; efforcez-vous d’oublier les gaffes et les erreurs que vous avez pu faire. Et lorsque vous poserez la tête sur l’oreiller, reposez-vous bien. Demain est un autre jour. »

Og Mandino, Le plus grand vendeur du monde.

Je ne suis pas tout à fait d’accord.

Je crois, en effet, qu’il est bon de faire le point sur la journée passée en listant ce qui s’est bien passé et ce qui, d’après nous, ne convient pas afin de renforcer ce qui va et changer ce qui ne nous convient pas.

Ce qu’il ne faut pas, en revanche, c’est ressasser sans cesse ce qui ne va pas.

Là, je suis entièrement d’accord !

N’en faites pas tout un plat !

Le fils de l’auteur, Tyler, lui a dit : « Quand tu rates ton coup, faut pas en faire tout un plat ! Tu l’admets, tu corriges ton erreur et tu passes à autre chose. Parce que, dans le fond, la vie, c’est une grande fiesta ! »

Appliquez ce conseil dans tous les domaines : vous ne le regretterez pas !

Je fais quoi de mon stress ?

L’auteur a une définition du stress très personnelle :

« On est stressé quand on sait ce qu’il faut faire et qu’on fait le contraire. »

Dernièrement en coaching, une jeune femme me disait :

« Je ne sais pas pourquoi mais je me mets une pression de dingue. J’essaie de tout caser dans mon agenda et, certains soirs, je suis tellement fière de moi d’avoir été capable de faire tout ça.

Mais la plupart du temps, cela me stresse. »

Je l’ai aidé à voir à quel point il n’y a pas de problème en fait, juste un équilibre à trouver entre la Badass qui veut être contente d’elle le soir d’avoir tout géré et la plus calme qui désire des journées plus tranquilles.

C’est elle qui a trouvé sa propre solution grâce à mes questions parce qu’au fond, on sait très souvent ce qu’il faut faire mais on ne le met pas en pratique.

Le passage à l’action nécessite parfois un déclic ou l’aide d’un coach !

Et l’amour dans tout ça ?

Le chapitre consacré aux relations amoureuses s’intitule « Mariage, amitié et autres calamités ». (J’adore)

« Veillez donc à maintenir votre individualité. Restez qui vous êtes et développez une forte personnalité. Votre couple ne s’en portera que mieux. Donnez-vous de l’espace l’un à l’autre. Permettez-vous d’avoir des goûts, des intérêts et des amis distincts. »

« Pour former un couple, deux personnes doivent avoir beaucoup de choses en commun et partager les mêmes intérêts. Sinon, elles se lasseront rapidement l’une de l’autre, s’énerveront, se trouveront mutuellement ennuyeuses et en viendront à se détester.

« Je crois que c’est la raison pour laquelle tant de couples divorcent une fois les enfants partis. Sans leur progéniture, les deux individus se retrouvent l’un en face de l’autre, dans toutes leurs différences. »

Je crois que je n’ai pas besoin de commenter !

Alors on fait quoi pour arrêter de se plaindre, se bouger et vivre enfin la relation amoureuse dont on rêve ?

Citation de Robert Anthony.

Et là, vous avez besoin d’entendre qu’il y a peu de chance (mais je peux me tromper) qu’une superbe relation amoureuse vous tombe dessus comme ça sans rien faire.

De même, il y a peu de chance (mais si je me trompe, dites-le-moi en commentaires) que d’un coup, votre amoureux décide d’améliorer la relation entre vous en faisant exactement ce dont vous rêvez.

Par conséquent, (désolée d’être un peu « pitbull »), il va falloir vous bouger et passer à l’action !

Mais peut-être est-ce la peur qui vous retient ?

Alors dans ce cas, laissez-moi vous dire que lorsqu’on a peur de faire quelque chose mais que l’envie de faire est toujours là, alors c’est que l’on est au bon endroit.

Cette peur est intéressante pour éviter de prendre des décisions inconsidérées mais si l’envie de faire est forte malgré cette peur alors il faut se lancer !

Comme vous le dirait très certainement Larry Winget : donnez-vous un petit coup de pied aux fesses !

Ensuite, cherchez tous les articles ou les épisodes qui vont vous être utiles sur cette page ! 😉💪✨💖

En voici déjà un que je vous invite à découvrir : Comment se sortir d’un burn-out en couple ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

   Voulez-vous recevoir les bonus exclusifs?